Du côté de la côte

Un film d'Agnès Varda.
1958
Court métrage documentaire
24 minutes
35 mm - 1/33
Couleur

« Agnès Varda est une redoutable touriste : là où se pose son regard affûté, les syndicats d’initiative ne repoussent plus » P.Billard, Cinéma


Synopsis

Du côté de la côte est dédicacé à André Bazin.

Du côté de la côte, une visite touristique et documentaire le long de la Riviera. L’exotisme, les couleurs du tourisme, celles du Carnaval et de l’Eden. Une île. Des parasols qui se ferment à la fin sur une jolie chanson de Delerue.

{Du côté de la côte} est dédicacé à André Bazin. {Du côté de la côte}, une visite touristique et documentaire le long de la Riviera. L’exotisme, les couleurs du tourisme, celles du Carnaval et de l’Eden. Une île. Des parasols qui se ferment à la fin sur une jolie chanson de Delerue.

Equipe artistique


- Chanson d’Agnès Varda et Georges Delerue interprétée par Jean-Christophe Benoît

- Chanson d'Agnès Varda et Georges Delerue interprétée par Jean-Christophe Benoît

Equipe technique

  • Images : Quinto Albicocco
  • Montage : Henri Colpi
  • Commentaire d’Agnès dit par René Coggio et Anne Olivier

-* Images : Quinto Albicocco -* Montage : Henri Colpi -* Commentaire d’Agnès dit par René Coggio et Anne Olivier

Bande originale : Georges Delerue

Festivals et prix

-* 1958 : -** Festival de Tours -** Oberhausen -* 1959 : -** Berlin -** Prix du Film de Tourisme à Bruxelles

Informations techniques


Visa n° 21.220.

Production : Argos Films (Anatole Dauman, Philippe Lifschitz) puis Ciné-Tamaris.

Distribution: Ciné-Tamaris.

Détails du tournage: Commande de l'Office National du Tourisme. Film-test projeté tous les jours pendant les deux premiers mois de la télévision française en couleurs. Sorti à Paris le 14 juin 1959 avec le film {Hiroshima mon amour} d'Alain Resnais. Le commentaire, revu et illustré, a été publié dans {La Côte d'Azur d'Agnès Varda}, Ed. du Temps, 1961 (collection "Lieu Dit", n°4)

Crédits musicaux

| {{Titre}} | {{Durée}} | {{Compositeur/Auteur/Éditeur}} | {{Ayant-droits}} | | Du Cote De La Cote | 1366 | Compositeur | Delerue Georges | | | | Éditeur | Ed Cinema No 1 | | | | | | | Du Côté de la Côte | 184 | Compositeur | Delerue Georges | | | | Auteur | Varda Arlette | | | | Éditeur | Ed Cinema No 1 |

Générique original

ARGOS FILMS A. DAUMAN P. LIFCHITZ présentent : DU COTE DE LA COTE Visa de contrôle cinématographique n° 21220 • Prises de vues : Q. ALBICOCCO - R. CASTEL • Musique : Georges DELERUE • Montage : Henri COLPI - Jasmine CHASNEY • Voix : Roger COGGIO - Anne OLIVIER • Souffleur : Jacopo NIZI • Conseillère : Valentine SCHLEGEL • Assistant : Michel MITRANI • Script : Anne OLIVIER • Stagiaires : Jérôme ROUSSELOT et Yves COPPENS • Laboratoires : GTC • Son : MARIGNAN • Effets spéciaux : équipe ARCADY • Eastmancolor • Réalisation : Agnès VARDA à BAZIN

Les autres films


Boutique

DVD disponible

Entrez dans la Boutique ...

  • Evénements

    C’EST CE WEEK-END !
    TOUT(e) VARDA en 32 films, sur 3 jours, c’est Agnès Varda au NOUVEAU LATINA

    Agnès Varda sera présente au Latina :
    - vendredi de 12h à 14h
    - samedi de 15h à 20h
    - dimanche de 11h45 à 20h15

    2 séances de signature du coffret TOUT(e) VARDA se tiendront à l’espace librairie au 1er étage du Nouveau Latina :
    - samedi 1er décembre de 18h à 19h30
    - dimanche 2 décembre de 16h30 à 17h30

    1 coffret acheté = 2 places de cinéma offertes !

    Infos : www.lenouveaulatina.com

    www.cine-tamaris.com

    varda.arte.tv

  • La presse en parle

    P. Billard, Cinéma 59, n° 33, février 1959

    « Agnès Varda est une redoutable touriste : là où se pose son regard affuté, les syndicats d’initiative ne repoussent plus. »

    P. Davay, plaquette de l’Écran du Séminaire des Arts, Bruxelles, janvier 1961

    « […] Humour et détachement ; recherche de l’insolite ; élégance verbale liée aux images comme une forme de littérature ; amour de la nature que traduit l’admirable fin avec ses paradis retrouvés ; tendre mélancolie un peu amère lorsque se referment les grilles d’Eden. »

    Jean-Luc Godard, Les Cahiers du Cinéma n° 92, février 1959

    « Du Côté de la Côte est un film admirable (…). Journal d’une femme d’esprit, quand elle vadrouille entre Nice et Saint-Tropez, d’où elle nous envoie une carte-postale par plan pour répondre à son ami Chris Marker. (…) Je n’oublierai jamais le merveilleux panoramique aller-retour qui suit une branche d’arbre tordue sur le sable pour aboutir aux espadrilles rouges et bleues d’Adam et d’Ève. »

  • Autour du film

    Varda tous courts

    Contient : DVD 1 Les courts « touristiques » Ô saisons, ô châteaux (...)