Les dites cariatides

Un film d'Agnès Varda.
1984
Court métrage documentaire
13 minutes
16 mm gonflé en 35 mm – 1/66
Couleur

« Je suis belle, ô mortels, comme un rêve de pierre. » Charles Baudelaire

« C’est une commande pour un magazine de TF1. On me propose un documentaire sur les cariatides, femmes-statues, colonnes humaines, qui nues ou demie nues, portent des linteaux, des chambranles, des balcons, toutes sortes d’éléments d’architecture très lourds. Je pense à leur origine, je me dis : Chic, on va m’envoyer au Parthénon et à Carie ! Mais c’est une émission fauchée, il faut s’en tenir aux cariatides de Paris. Je me promène, j’en découvre, j’en filme et je vois que la plupart datent des années 1860. Je ne peux pas m’empêcher de penser à Baudelaire, qui a écrit des poèmes très beaux qui peuvent bien accompagner ce rêve de femmes de pierre. » Agnès Varda


Synopsis

Femmes statues, colonnes humaines, les cariatides de Paris se sont multipliées. A l’époque où Baudelaire était muet.

Equipe technique

-* Images : Cyril Lathus -* Montage : Hélène Wolf -*Mixage : Michel Commo -* Poèmes : Charles Baudelaire -* Musiques : -**Rameau joué par Jean-Charles Guirand -**Offenbach chanté par par François Wertheimer

Bande originale : Rameau et Offenbach

Festivals et prix

-*en complément de programme du film {L’Amour à Mort} d’Alain Resnais, sorti le 5 septembre 1984 -*1984 : Sélection officielle au Festival de Venise -*1987 : Prix du Meilleur Film documentaire au Festival International du Film d’Architecture et d’Urbanisme de Lausanne (Suisse) -*1986 : Hong Kong - Montréal - San Francisco...

Informations techniques


Visa n° 58.665.

Production : TF1 / Ciné-Tamaris.

Distribution: Ciné-Tamaris.

Détails du tournage: Produit à l’origine par Antenne 2 pour l’émission {Domino}, où il fut diffusé le 26 avril 1984. Les principales cariatides que l'on peut voir dans le film sont situées : 16 rue d'Abbeville, 20 rue de Longchamp, 4 rue de la Paix, 19 rue des Halles, 1 rue de Palestro, 53 quai des Grands Augustins, 10 rue du Cirque, 19 rue Clapeyron, 43 rue Boissonnade et 57 rue de Turbigo.

Crédits musicaux

{{Les boni dans des Dites cariatides}} | {{Titre des bonus}} | {{Titre du morceau}} | {{Durée}} | {{Compositeur}} | {{Auteur}} | {{Éditeur}} | {{Droits phonographiques}} | | Bonus Les Dites Cariatides bis (2005) | Armstrong | 48" | Laurent Briggs | – | non inscrit à la Sacem | Laurent Briggs | | | | Bonus Les Dites Cariatides bis (2005) | Piano | 86" | Gabriel Fauré | – | Hamelle Julien /Inghelbrecht | – | – |

Générique original

Générique de la copie 35 n°1 CINE-TAMARIS présente Un film court de Agnès Varda LES DITES CARIATIDES ciné-tamaris TF1 1984 visa de contrôle n° 58665 _________________Générique de fin Poèmes : Baudelaire Musiques : Rameau - joué par Jean-Charles Guirand Offenbach - chanté par François Wertheimer Production déléguée : Teri Wehn-Damish - Bertrand Gauthier Assistanat : Patrick Dumont - Isabelle Cahen Atelier : Gérard Barralis Montage : Hélène Wolf Mixage : Michel Commo Images : Cyril Lathus - Jean-Pierre Albasy Eclairages : Christian Serannes Texte et réalisation : Agnès Varda *** Copies 35 n° 2 - 4 - 5 - 27 et 32 > générique idem.

Boutique

DVD disponible

Entrez dans la Boutique ...

  • Evénements

    C’EST CE WEEK-END !
    TOUT(e) VARDA en 32 films, sur 3 jours, c’est Agnès Varda au NOUVEAU LATINA

    Agnès Varda sera présente au Latina :
    - vendredi de 12h à 14h
    - samedi de 15h à 20h
    - dimanche de 11h45 à 20h15

    2 séances de signature du coffret TOUT(e) VARDA se tiendront à l’espace librairie au 1er étage du Nouveau Latina :
    - samedi 1er décembre de 18h à 19h30
    - dimanche 2 décembre de 16h30 à 17h30

    1 coffret acheté = 2 places de cinéma offertes !

    Infos : www.lenouveaulatina.com

    www.cine-tamaris.com

    varda.arte.tv

  • La presse en parle

    S. N., Télérama, septembre 1984

    "Treize minutes avec Agnès Varda, c’est la vie et la vivacité. La drôlerie. Cette vague insolente qui n’est probablement que sa joie et sa liberté de filmer. Cette sensation que tout est bien, que tout va de soi, que tout coule de source."

    Florence Tredez, France Soir, avril 1984

    "On respire une bouffée de poésie grâce à Agnès Varda, qui a filmé les Cariatides et les Atlantes."

    M. Bouisset, Le Matin, avril 1984

    « Si ces rêves de pierre qu’Agnès Varda a choisi d’accompagner des vers de Baudelaire vous inspirent, allez au 57 de la rue de Turbigo, vous y verrez une bien drôle de dame, parmi tant d’autres, que l’on appelle dans le quartier l’Ange du bizarre. »

  • Autour du film

    Les Dites Cariatides

    Un court-métrage sur ces femmes statues, colonnes humaines…

    Cléo de 5 à 7 | Daguerréotypes

    Un double DVD rassemblant DVD 1 : Cléo de 5 à 7 (1961), avec en (...)

    Varda tous courts

    Contient : DVD 1 Les courts « touristiques » Ô saisons, ô châteaux (...)

    Bonus : Les Dites Cariatides Bis

    Quelques Cariatides qui avaient échappé à Agnès Varda en 1984 (...)